(+237) 22 00 39 70 / 74 90 46 76 contact@acappem.org

Le premier congrès international des écoles maternelles au Cameroun

L’organisation d’un congrès international à Yaoundé du 26 au 28 octobre 2005 a été le lieu pour l’ACAPPEM et le GREF (groupement des retraités Educateurs sans Frontières) de présenter les actions de leur partenariat à toute la communauté éducative nationale et internationale ; pour le Gouvernement camerounais, ce fût une occasion originale pour penser l’enseignement au moment où le tout nouveau Ministère de l’Education de Base posait ses jalons pour la mise en place des processus éducatifs et des stratégies d’enseignement de base.

Thème du congrès : « L’Ecole Maternelle, ses acteurs, leurs attentes, comprendre pour agir ». Ce thème a permis la mise en valeur d’un de ses objectifs principaux à savoir, l’insertion de l’enfant camerounais dans son milieu socioculturel à travers une grande exposition pédagogique, des ateliers, des communications, des conférences. Plusieurs thèmes pédagogiques ont été développés et la présentation de toutes les activités répondait au plan d’exposition qui intégrait les domaines ou secteurs suivants : l’histoire, l’éducation civique, la géographique, la carte, les cartes et les activités plastiques.

Des ateliers (dans les écoles)

  Jeux graphiques/jeux traditionnels
  Memory/conte et musique traditionnels
  Tissage-tressage/cuisine de grand-mère
  Sonorité/coton
  Guide du musée
  La carte, les cartes etc…

Des communications (En groupes)

  « Apprendre pour comprendre son milieu » (Solange Leroy)
  « Jeux Traditionnels et valeurs culturelles »(Pr Mbondji Edjenguele)
  « Communication en langue maternel et son impact à l’école maternelle » (Dr. Mbangwana Moses) etc…

Des conférences (en plénière)
  « L’Ecole Maternelle, un nécessité ? » (M. Yakouba yaya)
  « L’enfant camerounais et évolution dans la société » (Pr Severin Cécil Abega).
  « L’Ecole Maternelle et le développement de l’enfant africain » (Pr Jaques Philippe Tsala Tsala). Les participants étaient issus de plusieurs pays (Cameroun, Gabon, Côte d’Ivoire, Togo, France, … etc) La tenue de cet évènement a été le couronnement des efforts entrepris par la communauté éducative à travers la coopération internationale depuis plusieurs années. L’expertise commune a permis aux uns et aux autres d’élargir davantage leur expérience et leur savoir faire dans la perspective de les partager de manière bénéfique à divers enfants d’âge préscolaire de divers pays. L’ACAPPEM nourrit en perspective l’organisation d’une seconde édition du congrès international des écoles maternelles.